L' Atlas Les motos italiennes


  • Format : 225 x 290 mm
  • 240 pages
  • Façonnage: Cartonné
  • EAN/ISBN : 9782723457064

Prix : 29.99 €   Acheter


Racées, souvent élégantes, souvent résolument sportives, les motos italiennes fascinent le plus blasé des motards. Il faut dire qu'à l'Italie reste le berceau des belles mécaniques, la patrie des couples coniques et des arbres à cames en tête ! C'est en effet chez nos voisins transalpins que naquirent les mythiques Aermacchi, Benelli, Ducati et autres Moto-Guzzi qui prirent leur essor à la fin des années soixante. Mais pendant longtemps, ces machines séduisantes souffrirent d'une finition- disons le ' perfectibles par rapport aux productions japonaises, ce qui limita leur diffusion. Pour faire face à la mondialisation des marchés, l'industrie motocycliste italienne se concentra rapidement. Ainsi, Aprilia et Cagiva sont devenus des géants du deux-roues, même si, il faut le reconnaître, ce sont les motocyclettes légères qui permirent à ces marques de survivre sur des marchés très concurrentiels. Mais le virus de la compétition poussa certains constructeurs a se concentrer aussi sur les sports mécaniques : on ne peut évoquer les motos italiennes sans penser à MV Agusta qui se paya le luxe de décrocher 10 titres de champion du monde en 10 ans (de 1965 à 1975) grâce à son non moins mythique pilote, Giacomo Agostini. De même, il faut aussi saluer l'enthousiasme et le savoir-faire des ingénieurs italiens, véritables "sorciers" de la mécanique tels Lino Tonti (le père des Moto-Guzzi sportives) ou encore Fabio Taglioni qui fut à l'origine des L-Twin Ducati. Les motos italiennes d'aujourd'hui ont su tirer parti de cette épopée mêlant rêve et réalité, passion et gloire.


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !