L' Atlas Les bombardiers

de la Seconde Guerre mondiale


  • Format : 225 x 290 mm
  • 240 pages
  • Façonnage: Cartonné
  • EAN/ISBN : 9782723452724

Prix : 10.00 €   Acheter


Les premiers avions bombardiers firent leur apparition durant la Première Guerre mondiale, notamment pour des missions sur la ligne du front, au dessus des tranchées. Peu fiables, et imprécis dans leurs interventions, ces appareils occupaient néanmoins une place secondaire dans la stratégie militaire, le bombardement des lignes ennemies étant confié à l'artillerie lourde.
En revanche, durant la Seconde Guerre mondiale, sous l'impulsion des Allemands, les bombardiers seront très largement exploités, d'abord pour appuyer les forces d'assaut lors du Blitzkrieg, ensuite dans les campagnes de bombardement massif des grandes installations industrielles et des principaux centres urbains.
Bien que les Anglais aient depuis longtemps accepté la notion de bombardement stratégique, ils étaient entrés en guerre sans posséder de véritables bombardiers lourds. Les premiers appareils alliés, tels le Whitworth Whitney ne possédaient qu'un rayon d'action de 750 km, largement insuffisant pour pénétrer les lignes arrières. Le bombardier lourd standard apparut en 1942 : l'Avro Lancaster, un quadrimoteur fortement armé, comprenant sept hommes d'équipage et capable de transporter plus de 5 tonnes de bombes sur une distance de 2700 km et cela à une vitesse de croisière de 320 km/h. Les Américains se réservèrent les bombardements psychologiques diurnes, opérant avec des "boxes" d'une soixantaine d'appareils Boeing B-17 "Forteresses volantes" qui représentaient une puissance de feu encore jamais rencontrée dans la guerre aérienne.


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !