Dans le secret des Reines et courtisanes à la cour de France


  • Format : 230 x 298 mm
  • 224 pages
  • Façonnage: Souple
  • EAN/ISBN : 9782344028308

Prix : 25.00 €   Acheter


« Plus qu'une grande Reine, elle fut un grand Roi »

Louis XIV à propos de sa mère, Anne d’Autriche qui assura la Régence de 1643 à 1651.

En France, la succession au trône est interdite aux femmes depuis le XIVe siècle. Pourtant il n’y a pas que les hommes qui gouvernent le pays…

Elles sont souvent méconnues ou oubliées par la grande Histoire. Pourtant il n’existe pas de monarque sans reine, princesse, courtisane, ou favorite à la cour de France depuis Chilpéric Ier, premier roi des Mérovingiens jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

Écartées officiellement du trône à partir de la dynastie des Valois, les femmes sont restées omniprésentes dans la vie publique du pays. Si on ne leur permet pas de régner, les régentes comme Aliénor d’Aquitaine ou Catherine de Médicis ont néanmoins marqué leurs époques respectives. Présentes également dans la vie publique du pays, Madame de Pompadour ou la reine Marie-Antoinette ont par exemple fortement influencé les arts.

Certaines maîtresses, officielles ou secrètes, ont possédé une réelle influence en matière de politique. Pour ces femmes d’exception, des rois et des galants ont déclaré la guerre aux hommes ou aux dieux, renversé des régimes et repoussé des frontières.

Classées de manière thématique, selon leur rôle à la Cour, les femmes présentées dans cet ouvrage ont toutes joué un rôle dans l’Histoire de France.


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !